globule


globule

globule [ glɔbyl ] n. m.
XVIIe; lat. globulus, dimin. de globus globe
1Vx Corpuscule sphérique ou sphéroïdal. boulette; 2. bulle, grain.
2(1742) Mod. Élément de forme sphérique qui se trouve en suspension dans certains liquides organiques. Globules de la lymphe, du lait. Globules du sang, globules sanguins (cf. Éléments figurés du sang). Globules rouges ( érythrocyte, hématie) , globules blancs ( leucocyte) . aussi plaquette. Formation des globules blancs ( leucopoïèse) , rouges ( érythropoïèse) . Les globules rouges adultes sont privés de noyau, les globules blancs sont des cellules complètes (productrices d'antitoxines). Matière colorante des globules rouges. oxyhémoglobine. Le foie détruit les vieux globules rouges.
3(1875) Biol. Globules polaires : chacune des deux petites masses sphériques expulsées par les ovocytes pour former, par réduction des chromosomes, le gamète femelle.
4Pharm. Petite pilule.

globule nom masculin (latin globulus, de globus, globe) Vieux. Très petit corps sphérique. Petit corps ou cellule de forme généralement arrondie ou ovalaire que l'on trouve dans divers liquides de l'organisme (le sang, la lymphe, le pus, le lait). Capsule sphérique, en pâte gélatineuse, renfermant un médicament. Nébulosité sombre, de forme circulaire, observée dans le milieu interstellaire et qui correspond à des étoiles en formation. ● globule (expressions) nom masculin (latin globulus, de globus, globe) Globule blanc, synonyme de leucocyte. Globule rouge, synonyme de hématie. Globules gras, gouttelettes microscopiques (2 à 5 μm) qui constituent l'émulsion de la matière grasse dans le lait. Globule polaire, cellule abortive à cytoplasme réduit, ne comprenant pratiquement que du matériel nucléaire, se détachant de l'ovocyte pendant la méiose. (La première et la seconde division de la méiose produisent chacune un globule polaire qui est éliminé. La méiose femelle ne produit donc qu'un seul ovule fonctionnel.) ● globule (synonymes) nom masculin (latin globulus, de globus, globe) Capsule sphérique, en pâte gélatineuse, renfermant un médicament.
Synonymes :

globule
n. m. BIOL Globule rouge: V. hématie. Globule blanc: V. leucocyte.

⇒GLOBULE, subst. masc.
A. — Corps sphérique ou sphéroïdal de très petite dimension. Globules d'eau; du mercure qui se divise en globules (Ac.). Le soleil traversait d'un rayon les petits globules bleus des ondes qui se succédaient en se crevant (FLAUB., Mme Bovary, t. 1, 1857, p. 107). Une seule pensée, puérile, monta à son cerveau comme ces globules d'air qui s'élèvent du fond d'un verre à la surface (DURANTY, Malh. H. Gérard, 1860, p. 338). Telle la capsule de mercure, le schisme frappé s'éparpille en globules et gouttelettes rebelles à la réunion (L. DAUDET, Universaux, 1935, p. 228).
P. métaph. ou au fig. Très petite quantité de quelque chose. La vanité dans l'homme est comme du vif-argent : chez les uns en masse, en globules chez d'autres (SAINTE-BEUVE, Pensées, 1840, p. 15) :
1. Sans rien livrer à cette Vaudoise, sans lui promettre en retour un globule de reconnaissance, je la prie de m'encourager au travail par l'allocation d'un nouveau subside.
BLOY, Journal, 1898, p. 271.
B. — Spécialement
1. BIOL. Particule de forme plus ou moins sphérique qui se trouve en suspension dans certains liquides organiques. Globules du sang; globules sanguins; globules blancs (synon. leucocyte); globules rouges (synon. érythrocyte, s.v. érythr(o)-, hématie) :
2. Les globules rouges ne sont pas des cellules vivantes. Ce sont de petits sacs pleins d'hémoglobine. À leur passage dans les poumons, ils se chargent de l'oxygène que leur prendront, quelques instants plus tard, les avides cellules des organes. Et en même temps, celles-ci se débarrasseront dans le sang de leur acide carbonique, et de leurs autres déchets. Les globules blancs, au contraire, sont des cellules vivantes. Tantôt ils flottent dans le plasma des vaisseaux, tantôt ils s'en échappent par des interstices des capillaires, et rampent à la surface des cellules des muqueuses, de l'intestin, de tous les organes.
CARREL, L'Homme, 1935, p. 91.
Globule polaire. Petite cellule abortive résultant des deux divisions de maturation, que la cellule œuf accomplit successivement soit avant, soit après sa fécondation (d'apr. Méd. Biol. t. 2 1971). L'émission des globules polaires est déclenchée par la pénétration du spermatozoïde dans l'ovocyte (CAULLERY, Embryol., 1942, p. 19).
2. PHARM. Pilule de très petite dimension renfermant des médicaments très actifs et utilisée notamment en homéopathie. Globules de digitaline (Ac.). Des globules homœopathiques de belladone (GOBINEAU, Pléiades, 1874, p. 168).
Prononc. et Orth. : []. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. Av. 1662 « corpuscule sphérique » (PASCAL, Pensées, série XXV, 686, éd. Lafuma, p. 590); 1765 globules rouges (Encyclop., XIV, 612 ds QUEM. DDL t. 15). Empr. au lat. globulus « petite boule » (dimin. de globus « globe »). Fréq. abs. littér. : 189.
DÉR. Globulin, subst. masc. Synon. de thrombocyte (Méd. Biol. t. 2 1971; dict. XIXe et XXe s.). []. 1re attest. 1844 (Al. DONNÉ, Cours de microscopie, Paris, p. 59); de globule, suff. —in.
BBG. — ARVEILLER (R.). R. Ling. rom. 1965, t. 29, p. 377. - HASSELROT 1957, p. 199. - HASSELROT 20e s. 1972, p. 84. - QUEM. DDL t. 8, 10, 15.

globule [glɔbyl] n. m.
ÉTYM. Av. 1662, Pascal; lat. globulus, dimin. de globus. → Globe.
1 (Av. 1662). Vx. Corpuscule sphérique ou sphéroïdal. Boulette, grain. || Des globules de mercure, d'eau. || Globules de gaz, d'air ( Bulle). || Formé de globules. Globulaire, globuleux.
1 Quand on dit que le chaud n'est que le mouvement de quelques globules (…)
Pascal, Pensées, VI, 368.
2 (…) à chaque angle de chaque toit il a attaché une sonnette, et le globule du battant pend au dehors.
Claudel, Connaissance de l'Est, Pagode.
Par plais. Le globe terrestre.
3 (…) je vous avoue qu'en jetant la vue sur ce globe, ou plutôt ce globule, je pense que Dieu l'a abandonné à quelque être malfaisant (…)
Voltaire, Candide, XX.
2 (1753). Physiol. Mod. Élément qui se trouve en suspension (dans certains liquides organiques). || Globules de la lymphe, du lait. || Globules du sang, globules sanguins ou « éléments figurés du sang » (→ Curare, cit.; fibrine, cit.).
Loc. cour. (1765). Globule rouge; (1770) globule blanc. || Globules rouges. Érythrocyte, hématie, normocyte. || Globules blancs. Leucocyte; aussi plaquette. || Les globules rouges adultes sont privés de noyau, les globules blancs « sont des cellules complètes et actives » (Van der Berghe, le Sang). || Matière colorante des globules rouges. Oxyhémoglobine. || Le foie (cit. 1) détruit les vieux globules rouges. || Nombre des globules rouges. Globulie. || Globule rouge d'un diamètre supérieur ( Macrocyte), inférieur ( Microcyte) à la moyenne. || Diminution des globules rouges. Aglobulie, anémie (cit.). || Augmentation des globules blancs ( Leucémie). || Antitoxines (cit. 2) élaborées par les globules blancs.
4 Les globules rouges ne sont pas des cellules vivantes. Ce sont de petits sacs pleins d'hémoglobine. À leur passage dans les poumons, ils se chargent de l'oxygène que leur prendront, quelques instants plus tard, les avides cellules des organes. Et en même temps, celles-ci se débarrasseront dans le sang de leur acide carbonique, et de leurs autres déchets. Les globules blancs, au contraire, sont des cellules vivantes. Tantôt ils flottent dans le plasma des vaisseaux, tantôt ils s'en échappent par les interstices des capillaires, et rampent à la surface des cellules des muqueuses, de l'intestin, de tous les organes.
Alexis Carrel, l'Homme, cet inconnu, p. 91.
3 (1875). Biol. || Globules polaires : chacune des deux petites masses sphériques expulsées par les ovocytes (cellule reproductrice femelle), pour former par réduction des chromosomes le gamète femelle.
5 Une heure après, on voit le noyau s'allonger, s'étrangler au milieu, et une séparation se faire en même temps dans la masse du vitellus. Cette séparation, qui divise la masse en deux moitiés égales, correspond au point de naissance des globules polaires.
J. A. Fort, Anatomie descriptive et dissection, III, p. 565, 1875, in D. D. L., II, 8.
4 Vx. (1834). Pharm. Petite pilule. || Globules pharmaceutiques, homéopathiques. Pilule.
DÉR. Globulaire, globuleux, globulie, globulin, globuline, globulolyse.
COMP. Globuliforme, globulimètre. — Aglobulie.

Encyclopédie Universelle. 2012.